RDC-élections: les partis politiques signent le code de bonne conduite sans l’UDPS et alliés

Des membres des partis politiques, lors d’un forum organisé par la Ceni le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes membres des partis politiques, lors d’un forum organisé par la Ceni le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des membres des partis politiques, lors d’un forum organisé par la Ceni le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a organisé, jeudi 8 septembre au Palais du peuple à Kinshasa, un forum avec les partis politiques. Les échanges ont tourné notamment autour de l’évolution du processus électoral et de la signature du code de bonne conduite.

Plusieurs partis et regroupements politiques ont signé ce code de bonne conduite. Mais les partis de l’opposition qui soutiennent la candidature d’Etienne Tshisekedi à l’élection présidentielle conditionnent leur signature par la prise en compte de leurs préalables.

Ils demandent à la Ceni d’impliquer l’opposition dans la gestion du serveur central et dans l’audit du fichier électoral.

Le président de la Ceni, Daniel Ngoyi Mulunda, a indiqué que la Ceni accepte que l’opposition désigne des techniciens qui vont se joindre à ceux de la Ceni pour travailler ensemble.

Quant à l’audit de la Ceni, il a déclaré qu’il est du ressort du parlement.

En outre, il a affirmé l’indépendance de son institution vis-à-vis de la majorité et de l’opposition.

Le code de bonne conduite pour les regroupements politiques et candidats aux élections doit réguler le comportement des acteurs politiques pendant la période électorale.

Il stipule notamment que les acteurs politiques et leurs formations sont tenus: 

  • à la tolérance, à l’honneur et à la courtoisie dans leurs propos lors des débats
  • au respect mutuel de la dignité, de la vie privée, des effigies, drapeaux et de l’intégrité physique de leurs adversaires 

Le point sur le processus électoral

Le président de la Ceni a affirmé que sur le plan financier et logistique, le processus électoral se déroule comme prévu.

«Tous les kits électoraux sont en train d’être acheminés partout en province,» a-t-il indiqué.

Mais il a noté l’absence d’engouement dans le dépôt des candidatures aux élections: 

«La Ceni a déjà reçu quatre candidatures à l’élection présidentielle et deux cent cinq, à l’élection législative,» a-t-il expliqué.

Le président de la Ceni a annoncé que des mesures d’assouplissement sur les pièces académiques à présenter sont accordées aux candidats.

Combattre les antivaleurs

Les signataires de ce code s’engagent à combattre les antivaleurs. Ils souscrivent ainsi aux valeurs et fondements d’une compétition électorale démocratique, libre, transparente et ouverte à tous.

Pour le secrétaire général du Mouvement de libération du Congo (MLC), Thomas Luhaka, cela n’a aucune contrainte constitutionnelle.

En signant le code, dit-il, le MLC affirme sa participation aux élections apaisées:

«Nous sommes liés à ce code parce qu’il nous oblige à avoir des comportements qui nous amènent à des élections apaisées et une campagne électorale civilisée», a déclaré Thomas Luhaka.  

D’après le directeur de cabinet d’Etienne Tshisekedi, Albert Moleka, il est très difficile de signer ce code tant que les préalables de l’opposition ne sont pas pris en compte.

«Nous attendons voir ce qu’il en est de ce code de bonne conduite. Est-ce une visite touristique ou les gens doivent réellement faire leur travail, en acceptant notre accès au serveur et en acceptant la vérification du fichier électorale», affirme Albert Moleka.

Le secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Evariste BOSHAB, pense, quant à lui, qu’il n’y a pas d’opportunité pour son parti d’auditer le fichier électoral.

«Nous étions représentés par nos témoins qui nous ont dit que tout s’est passé normalement», souligne-t-il.

Le code de bonne conduite comporte des droits, des obligations ainsi que des dispositions conservatoires et des sanctions.

 

Les membres du bureau de la Ceni, lors du forum des partis politique le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLes membres du bureau de la Ceni, lors du forum des partis politique le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les membres du bureau de la Ceni, lors du forum des partis politique le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des participants au forum des partis politique organisé par la Ceni le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes participants au forum des partis politique organisé par la Ceni le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des participants au forum des partis politique organisé par la Ceni le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des membres des partis politiques s’entretiennent, lors d’un forum organisé par la Ceni le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoDes membres des partis politiques s’entretiennent, lors d’un forum organisé par la Ceni le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des membres des partis politiques s’entretiennent, lors d’un forum organisé par la Ceni le 8/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (52)
Kinshasa (31)
Ceni (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)