RDC: législatives, des candidats accusent les agents électoraux de lenteur

Un agent électoral de la Ceni assiste un candidat à la députation Nationale 2011, au Bureau de réception des candidatures. Radio Okapi/ Ph. John BompengoUn agent électoral de la Ceni assiste un candidat à la députation Nationale 2011, au Bureau de réception des candidatures. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un agent électoral de la Ceni assiste un candidat à la députation Nationale 2011, au Bureau de réception des candidatures. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les Bureaux de réception et de traitement des candidatures (BRTC) de Kindu continuent de recevoir les dossiers des candidats à l’élection législative ce lundi 12 septembre, au lendemain de l’expiration du délai de dépôt des candidatures. Certains candidats des partis de l’opposition dénoncent la lenteur des agents électoraux de la province. Ils les accusent de parti pris dans la réception et le traitement des dossiers.

«Certains candidats ont été obligés de revenir ici [à Kindu] pour certifier leurs diplômes. Pourtant, le diplôme doit être certifié conforme à l’original. Il y a aussi une sorte de lenteur pour la présentation des dossiers. Ils [les agents électoraux] traitent les dossiers directement au lieu de les recevoir d’abord et les traiter par la suite. Cette façon de travailler cause du retard pour le dépôt des candidatures,» explique un candidat de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe.

Partis déposer leurs candidatures à Kasongo ( situé à plus de 300 Km de Kindu), certains candidats sont finalement revenus les déposer à Kindu, la capitale du Maniema.

Dimanche 11 septembre jusqu’à 20 heures locales, certains candidats attendaient encore devant les BRTC de Kindu pour déposer leurs candidatures.

Les agents électoraux, de leur côté, déplorent que les candidats aient attendu les trois derniers jours pour déposer leurs dossiers de candidature.

Ils assurent ne faire aucune distinction entre candidats de l’opposition et ceux de la majorité. Dimanche 11 septembre, date prévue pour la clôture de l’opération de dépôt des candidatures, le BRTC/Kindu a distribué des jetons aux candidats pour poursuivre le dépôt des candidatures le lendemain.

A Lubumbashi, les agents électoraux ont aussi distribué des jetons aux candidats ou à leurs mandataires qui n’ont pas déposé de dossiers de candidatures dimanche.

Lundi, l’enregistrement des candidats aux législatives, qui n’ont pas pu se faire enregistrer dimanche, a continué, a constaté Radio Okapi.

Interrogés, certains candidats affirment avoir attendu le dernier moment pour déposer leurs candidatures en raison des stratégies électorales. D’autres assurent qu’il leur fallait du temps pour réunir tous les documents exigés.

En Equateur, le coordonnateur du BRTC affirme avoir reçu plus de trois cent cinquante dossiers de candidatures pour les législatives.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (49)
FCC (30)
Beni (29)
Ceni (29)
Kinshasa (28)
Unpc (27)
UDPS (25)
Corruption (23)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
CSAC (18)