RDC: Joseph Kabila dresse un bilan positif de son mandat

Le président Joseph Kabila. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLe président Joseph Kabila. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président Joseph Kabila. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le chef de l’Etat congolais Joseph Kabila a présenté, mercredi 14 septembre, un bilan de ses 10 années d’exercice du pouvoir qu’il a jugé positif. Parmi les grandes réalisations de cinq dernières années, Joseph Kabila a épinglé des travaux d’infrastructures routières, le rétablissement de la paix et la réunification du pays.

Téléchargez le discours de Joseph Kabila du 14 septembre 2011 à Kingakati (PDF, 3MB, 34 pages)

Devant les cadres et membres des partis de la Majorité présidentielle (MP), réunis dans sa ferme privée de Kingakati dans la périphérie de Kinshasa, Joseph Kabila a tenu un discours teinté d’un sentiment de satisfaction pour les dix années passés à la tête dela RDC.

Routes et salaires

Sur le plan de la reconstruction, il s’est attardé sur les réalisations des cinq chantiers, notamment:

  • plus ou moins 6.000 Km de routes réhabilités sur l’ensemble du pays,
  • 12.000 Km dont les travaux se poursuivent avec plus de 1.200 Km de la voirie interurbaine réhabilitée et revêtie dans le pays,
  • des ponts construits tels que Mponzo, Loange.

Il a souligné la mise en état des axes routiers suivants:

  • Kisangani, Nyanya – Beni,
  • Lubumbashi – Kasumbalesa,
  • Boma – Moanda
  • Kinshasa – Kikwit.

Au plan social, Joseph Kabila a évoqué l’augmentation des salaires des fonctionnaires, en l’occurrence des médecins et magistrats.

S’agissant des professeurs d’universités, d’après lui, leur salaire est passé de 8 $ en 1997 à 200 $ en 1998; puis de 300 $ en 2010 à 500 en 2009. Désormais, a-t-il poursuivi, le professeur touche 2.200 $ et sa situation sociale s’est améliorée avec l’acquisition des véhicules.

Le chef de l’Etat a affirmé avoir hérité d’un pays en ruine en 2001 et a mis à son actif plusieurs faits:

  • la paix rétablie,
  • la réunification du pays,
  • la tenue de premières élections libres et démocratiques
  • la liberté d’opinions publiques et politiques
  • le partage de ses pouvoirs avec les anciens rebelles.

Agriculture et énergie

S’il est élu,  Joseph Kabila compte revaloriser en cinq ans le civisme et promouvoir l’agriculture en réduisant la fracture entre la production agricole rurale et urbaine.

Il projette également de:

  • combattre l’exode rural en développant les villages et les industries locales
  • améliorer la compétitivité internationale de la RDC en matière d’exportation des produits agricoles.

Joseph Kabila a poursuivi:

«Une autre action, c’est l’organisation d’un meilleur accès aux crédits, à la propriété foncière et immobilière. Le potentiel hydroélectrique du Congo, estimé à 100 000 Mégawatts, dont 40 000 dans le seul site d’Inga, est l’un des atouts dont dispose notre pays. Nous multiplierons donc le nombre des barrages et centrales de petites et moyennes dimensions à travers le pays, par souci de proximité, et organiserons leur connexions.»

Education

Dans une ambiance électorale, où l’assistance chantait et scandait des slogans à sa gloire, le candidat Joseph Kabila a aussi sollicité le suffrage du souverain primaire “pour parachever l’oeuvre qu’il a déjà commencée”.

Il a axé la deuxième partie de son discours sur les perspectives d’évolution, promettant notamment de faire de l’éducation une des priorités de son programme.

«J’ai tenu ma promesse. De même, je la tiendrai en faisant du Congo un pays émergent », a promis Joseph Kabila, qui s’est porté candidat indépendant à sa propre succession à la présidentielle prévue le 28 novembre 2011. La candidature de Joseph Kabila est soutenu par la MP.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner