Sud-Kivu: les objets à l’effigie des partis politiques interdits dans les établissements supérieurs

La conférence des chefs d’établissements supérieurs et universitaires de la province du Sud-Kivu interdit aux étudiants ainsi qu’ au personnel de porter des T-shirt, des Képis, des pagnes et des insignes des partis politiques dans les enceintes des établissements.

Cette décision a été prise, mercredi 21 septembre, lors d’une réunion qui a regroupé une quarantaine de chefs d’établissements publics et privés.

Le président de la conférence des chefs d’établissement et directeur général de l’Institut supérieur pédagogique (ISP)/Bukavu, affirme que cette mesure est d’application au sein de son institution.

Quelques drapeaux des partis politiques affichés à l’entrée principale de l’ISP ont été arrachés. Certains enseignants ont été interdits d’accès à cet institut à cause des insignes des partis politiques affichés sur leurs véhicules.

«Par rapport au contexte actuel de notre pays et au fait que nous nous trouvons dans une période de pré campagne, nous avons préféré que nous puissions prévenir plutôt que d’intervenir sur certaines situations,» explique-t-il.

Il projette rencontrer les étudiants pour leur expliquer le sens de cette décision.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner