Sud-Kivu: nouveaux accrochages entre Maï-Maï, FDLR et FARDC, six morts

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Un militaire des FARDC et deux présumés éclaireurs des FDLR ont été tués, lors d’un affrontement entre les deux groupes dans la nuit de vendredi à samedi 24 septembre, à Mwenga au Sud-Kivu. A Fizi, trois combattants du groupe Maï-Maï Yakotumba et un militaire dans un autre affrontement, vendredi. 

Le chef de poste d’encadrement de Kitutu dans le territoire de Mwenga a confirmé que les éléments des FDLR sont arrivés pour piller la population et occuper le carré minier du village de Kwakitumba, vendredi dans la soirée, lorsqu’ils se sont retrouvés face à face des éléments du 102eme régiment des FARDC en patrouille. 

Le porte-parole de l’opération Amani Leo a confirmé la mort de deux personnes, un militaire des FARDC et un élément des FDLR. 

La population, qui a fui les affrontements, est constituée en majorité des déplacés venus de Shabunda, soit cent trente familles, indique le chef de poste d’encadrement administratif.

Le calme est revenu, samedi matin,  dans cette localité de Kitindi à50 kmde Kamituga, chez-lieu du territoire de Mwenga. 

Plus au sud de la province, la société civile a signalé un autre affrontement entre les militaires du 105eme  régiment et les miliciens du groupe Yakotumba,  jeudi, dans les localités de Nemba, Katenga et Misha. 

Il a fait trois morts dans les rangs des miliciens et un mort du côté des FARDC.

Un chef coutumier local indique que «les FARDC se sont retirés de ces localités suite au manque des minutions de guerre.» 

Le porte-parole de l’opération Amani Leo au Sud-Kivu a rejeté cette allégation. 

«Il n’y a pas eu d’affrontement à Fizi», a-t-il indiqué, ajoutant que certains militaires des  FARDC seraient retirés de la première ligne de front dans la localité de Katenga pour retirer leurs cartes biométriques.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner