Beni: des patrouilles mixtes PNC-FARDC pour faire face au regain d’insécurité

Défilé de la police à Kisangani, décembre 2010.Défilé de la police à Kisangani, décembre 2010.

Défilé de la police à Kisangani, décembre 2010.

Au lendemain de l’assassinat du chef du quartier Matembo dans la commune de Mulekera, le comité urbain de sécurité de Beni a pris une série de mesures pour endiguer l’insécurité observée ces derniers jours dans cette ville du Nord-Kivu.

Désormais, des patrouilles mixtes renforcées de la police et des FARDC seront présentes dans les huit quartiers de la ville pour intervenir en cas de nécessité, a indiqué le maire de la ville Jean de Dieu Paluku Kisaka.

Le maire indique par ailleurs que l’un des présumés assassins de M. Kambale Katoto Marcel a été abattu par la police lundi matin aux environs de 9 heures locales dans la commune Mulekera.

Ce dernier avait tenté de tirer sur les policiers qui venaient pour l’arrêter.

Son complice qui l’avait dénoncé est actuellement à l’agonie dans un hôpital de Beni.

Il a reçu plusieurs balles lors de son arrestation tard dans la nuit de dimanche.

Selon la même source, les deux bandits s’étaient évadés de la prison centrale de Kakwangura de Butembo, il y a un mois.

Le maire de la ville annonce la poursuite des enquêtes.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires