Kasaï-Oriental: les députés provinciaux boycottent la clôture de la session ordinaire

 Trois députés provinciaux sur les cinquante-quatre présents (pour un effectif général de soixante-six) ont assisté, samedi 15 octobre, à la cérémonie de clôture de la session ordinaire de l’assemblée provinciale du Kasaï-Oriental. Au perchoir, seul le président, Denis Kabuba. Tous les autres membres du bureau ont quitté la salle avant l’arrivée des invités. La séance plénière, avant celle de la clôture, devrait statuer sur l’adoption du rapport sur l’érection d’une ville dénommée «Lumumba Ville» dans le Sankuru.

Au cours de la plénière, un des députés provinciaux soulève une motion sur le retard de la paie de leurs émoluments de cinq mois. Les débats et délibérations se font à huit clos, mais aucun compromis n’est trouvé, et la séance est suspendue.

Le vice gouverneur de la province qui vient assister à la cérémonie de clôture ne trouve que trois députés dans la salle.

Cette situation n’empêche pas au président de l’assemblée, Denis Kabuba de prononcer son discours.

Il se félicite d’avoir doté la province de plus de 122 milliards de Francs congolais (132 608 695 $US), dans le projet de budget 2012.

Denis Kabuba appelle aussi la population à la tolérance politique lors des échéances électorales de 2011, et demande à la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Congo (Monusco) d’apporter son appui logistique à la Ceni pour le déploiement des matériels électoraux dans tous les coins du Kasaï-Oriental.

Les députés provinciaux multiplient des rencontres informelles pour réclamer une session extraordinaire afin de débattre des matières restées en suspens.

Moins de cinq séances plénières se sont déroulées en trois mois au cours de cette session ordinaire de l’assemblée provinciale.

Selon le règlement intérieur, la séance de clôture n’a pas  besoin du quorum.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Mbuji-Mayi: le diocèse veut trainer en justice un député pour des propos injurieux à l’endroit du cardinal Monsengwo

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner