Nord-Kivu : une attaque des Maï-Maï/APCLS retient une équipe du conseil territorial dans Nyabiondo

Une équipe du conseil territorial de sécurité de Nyabiondo est bloquée à l’intérieur de la cité par les Maï-Maï/Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS). Selon l’administrateur du territoire, Marie-Claire Bangwene, les miliciens auraient attaqué la localité située à 30 km de Masisi, jeudi 20 octobre, pendant que les membres du consei létaient en réunion.

Les Forces armées de la République démocratique du congo (FARDC) ont répliqué à cette attaque, précise l’administratrice, avant d’ajouter que des coups de feu avaient aussi entendus dans la partie sud de la localité de Nyabiondo.

Les sources administratives locales ne donnent aucun bilan de ces affrontements. Elles soulignent que les habitants ont fui la localité pour se réfugier dans les villages de Bukombo, en direction sud vers Masisi-centre, et à Kashebere, au nord de Walikale.

Selon ces souces, les Maï-Maï/APCLS ont attaqué la localité de Nyabiondo depuis mardi 18 octobre.

Le porte-parole militaire des opérations Amani Leo des FARDC, le colonel Sylvain Ekenge, précise que leurs éléments de 805ème régiment qui quittaient Kashebere pour leur nouvelle base en zone Est de Masisi sont  étaient tombés dans cette embuscade.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner