Maniema : la coordination de la santé en lutte contre la mortalité maternelle

Bébé au dos de sa maman.Bébé au dos de sa maman.

Bébé au dos de sa maman.

La campagne accélérée de réduction du taux de mortalité maternelle en Afrique  a été lancée le jeudi 10 novembre à Kindu dans la province du Maniema. Il sera question de mener un plaidoyer pour tenter d’améliorer la situation actuelle. Selon les statistiques du taux de mortalité en milieu hospitalier enregistrés par l’UNICEF à Kindu dans le Maniema, on compte 205 décès pour 100 000 naissances.

Le coordonnateur provincial de la santé de la reproduction, le Docteur Salumu Mukaka, propose plusieurs pistes de solution pour arriver à réduire ce taux alarmant de mortalité dans la province.

Le plus important étant pour lui un plaidoyer pour obtenir plus de fonds:
« Les partenaires ont signé un acte d’engagement aujourd’hui  car il s’agit d’une journée de plaidoyer  pour équiper les maternités, assumer la formation du personnel ainsi que rendre disponibles les commodités de santé de la reproduction dans les maternités.»
Par ailleurs, le coordonnateur provincial de la santé de la reproduction pense que la sensibilisation est cruciale dans la lutte contre la mortalité maternelle dans le Maniema:
« Nous allons sensibiliser la communauté sur la mortalité maternelle.   Car elle n’a pas l’information requise.  Nous allons également sensibiliser les hommes  sur la question parce qu’ils prennent toutes les décisions importantes dans la communauté. En étant informés, ils aideront leurs épouses à fréquenter les structures des soins. »

 Parmi les grossesses qui posent des problèmes de santé aux mères, la coordination porvinciale de la santé de la reproduction a compté les grossesses précoces des enfants ou des adolescentes de moins de 18 ans ainsi que celles des femmes de plus de 35 ans dont l’ utérus fatigué pose des problèmes d’hémorragie.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner