Nord-Kivu: le gouverneur appelle à accepter les résultats des élections dans le calme

Julien Paluku Kahongya, gouverneur du Nord-Kivu, octobre 2008.  (droits tiers)Julien Paluku Kahongya, gouverneur du Nord-Kivu, octobre 2008. (droits tiers)

Julien Paluku Kahongya, gouverneur du Nord-Kivu, octobre 2008. (droits tiers)

A deux jours de la publication des résultats provisoire du scrutin présidentiel du 28 novembre, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku, appelle la population de sa province au calme et à la tranquillité et à ne pas céder «aux manipulateurs».

«La population du Nord-Kivu a longtemps souffert de la guerre. Il ne faut pas que de mauvaises langues nous amène dans une situation qui va amener à l’affrontement », déclare Julien Paluku.

Il exhorte les habitants du Nord-Kivu à se contenter des résultats publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Evoquant la publication des résultats partiels par la Ceni, Julien Paluku affirme :

«C’est l’opposition qui avait demandé que les résultats soient publiés progressivement. C’est une voix qui a été entendue».

Il estime que cette démarche apaise les esprits parce qu’avec les 33% des résultats déjà publiés, on sait vor où s’orienterait la tendance.

Le gouverneur du Nord-Kivu se réjouit par ailleurs, du bon déroulement des élections sur l’ensemble de la province, «contrairement à ceux qui prônaient la fin du monde».

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner