Elections-RDC: les femmes des Grands-Lacs appellent au calme

Des femmes de la région des Grands-Lacs, réunies au sein dela Concertationdes collectifs d’associations féminines de la sous-région des Grands-Lacs (COCAFEM–GL), invitent la population et les leaders politiques à l’acceptation du verdict des urnes afin de conserver la paix chèrement acquise en RDC.

Elles ont lancé cet appel, lundi 5 décembre, soit à 24 heures de la publication des résultats provisoires de la présidentielle du 28 novembre dernier.

La deuxième vice-présidente dela COCAFEM-GLa réagi dans un entretien à Radio Okapi :

«La COCAFEM-GL voudrait à ce que la paix puisse régner. Puisque quand il y a des troubles, ce sont les femmes qui payent, ce sont les femmes qui voient leurs maris et leurs enfants tués, ce sont elles qui sont violées. Et c’est pour cette raison, les femmes étant les donneurs de vie, les femmes veulent protéger la vie et c’est pour cela elles demandent à ce que les esprits reviennent au calme, que les gens acceptent le verdict des urnes et que nous puissions jeter le regard vers l’avenir, pour voir comment reconstruire notre pays et notre sous-région. Nous avons voté pour 5 ans, après 5 ans nous passerons encore au vote».

Dans l’attente de ces résultats, la situation reste calme sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu où les autorités provinciales et différents acteurs multiplient des messages d’apaisement.

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku a appelé sa population au calme et à la tranquillité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner