Mbuji-Mayi : trois morts et des maisons incendiées dans des violences tribales

Un Village dans le territoire de Seke Banza, Bas Congo - www.afriqueredaction.comUn Village dans le territoire de Seke Banza, Bas Congo – www.afriqueredaction.com

Un Village dans le territoire de Seke Banza, Bas Congo – www.afriqueredaction.com

Des altercations entre habitants des localités de Minda et Ntungulu, en territoire de Kabinda, ont fait trois morts et plusieurs blessés cette deuxième semaine de décembre 2011. Une centaine de maisons et des écoles ont été incendiées. Les habitants de ces deux localités du Kasaï-Oriental sont opposés depuis deux ans dans un conflit foncier. La police a arrêté le chef du village Ntungulu. L’administrateur du territoire de Kabinda attend le dernier rapport avant d’élaborer un bilan définitif.

Selon l’ONG Caritas/Kabinda, le conflit oppose les habitants Budia de Minda aux Belande de Ntungulu. En début de cette semaine, un habitant de Minda tentait de rejoindre sa belle famille en traversant le village de Ntungulu. Il ne serait pas arrivé à destination et aurait été tué, son corps amputé de quelques membres.

Le jour suivant, les habitants de Minda ont attaqué ceux de Ntungulu, tuant deux personnes et mettant le feu à leur village. Les femmes et les enfants se sont réfugiés dans la brousse, ne laissant sur place que les hommes valides.

Selon l’administrateur de territoire, les affrontements se sont poursuivis jusque jeudi 8 décembre. Sept villages des populations Belande, soutenant le village de Minda, se serait coalisés contre les Budia de Ntungulu. Ils se battent à l’aide de machettes et autres armes de fabrication locale. Des centaines de maisons, des écoles et des centres de santé ont été incendiés.

Le chef du village de Ntungulu, arrêté par la police de Kabinda, a été transféré au parquet local. Les 20 éléments de la police déployés sur terrain seraient débordés.

A l’origine, il s’agit d’un conflit foncier qui oppose ces deux localités depuis bientôt deux ans, occasionnant régulièrement des morts, des maisons et écoles incendiées et plusieurs sans-abris.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner