Procès Martine Ilunga : le gouverneur du Kasaï-Occidental appelé à comparaître

Hubert Kabasu Babu, Gouverneur du Kasaï occidental et président de l’Association des provinces de la RDC. Radio Okapi/Ph. Benjamin LitsaniHubert Kabasu Babu, Gouverneur du Kasaï occidental et président de l’Association des provinces de la RDC. Radio Okapi/Ph. Benjamin Litsani

Hubert Kabasu Babu, Gouverneur du Kasaï occidental et président de l’Association des provinces de la RDC. Radio Okapi/Ph. Benjamin Litsani

Dans le procès opposant la candidate députée Martine Ilunga au ministère public, le tribunal de grande instance de Kananga a décidé de la comparution du gouverneur du Kasaï-Occidental, Hubert Kabasubabu, constitué partie civile. La candidate députée est accusée de plusieurs faits graves, dont atteinte à la sûreté de l’Etat.

La candidate députée est accusée d’atteinte à la sûreté de l’Etat, destruction méchante, injure publique, coups et blessures et incitation des masses à la désobéissance civile. Le tribunal de grande instance de Kananga siégeait mercredi 8 décembre.

Pour un bref rappel des faits, la veille des élections du 28 novembre dernier, la candidate députée, accompagnée de ses partisans, avait investi le bureau des recettes de la province, prétextant que le gouverneur Hubert Kabasubabu y avait caché des bulletins de vote.

La foule avait détruit ce bureau sans y trouver les fameux bulletins de vote. Le gouverneur de province, arrivé sur les lieux, avait été violemment pris à parti.

Le tribunal a décidé de la comparution personnelle du gouverneur de province, Hubert Kabasubabu, comme partie civile à l’audience prévue lundi 12 décembre prochain. Trois fonctionnaires de la Monusco et un responsable de la radio communautaire locale comparaîtront également comme témoins à décharge. Des agents de l’Etat comparaîtront, eux, comme témoins à charge.

Le tribunal va aussi délibérer de la demande de libération pour détention irrégulière introduite par le collectif des avocats de l’accusée. Il examinera également la question liée à son état de santé. Durant l’audience de ce mercredi, Martine Ilunga s’était tordue de douleur, à même le sol, dans une salle d’audience archicomble.

Les avocats des deux parties se sont évertués à des démonstrations de leurs connaissances en procédures de droit.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner