RDC: le nouveau report des résultats de la présidentielle divise la classe politique

En arrière plan, des membres du bureau de la Ceni le 6/12/2011 à Kinshasa, lors de la publication des résultats partiels de la présidentielle de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John BompengoEn arrière plan, des membres du bureau de la Ceni le 6/12/2011 à Kinshasa, lors de la publication des résultats partiels de la présidentielle de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

En arrière plan, des membres du bureau de la Ceni le 6/12/2011 à Kinshasa, lors de la publication des résultats partiels de la présidentielle de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Après le deuxième report de la publication des résultats de l’élection présidentielle, intervenu jeudi 8 décembre, la Majorité présidentielle, plate-forme soutenant la candidature de Joseph Kabila, se dit sereine mais l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’Etienne Tshisekedi, dénonce «un énième blocage» et le candidat Kakese conteste les chiffres publiés jusque là par la Ceni

«Maintenant, il faudrait que nous ayons des résultats authentiques, des résultats crédibles. Or, résultats crédibles signifient que la Ceni doit disposer de 100 % de procès verbaux émanant de 169 circonscriptions électorales,» a déclaré le secrétaire général de la Majorité présidentielle, Aubin Minaku.

Il a donc estimé que «c’est de façon objective et rationnelle que la Ceni sollicite encore un délai d’un jour […]» pour publier les résultats provisoires.

Pour Aubin Minaku, il faudrait cependant éviter «toute précipitation inconsidérée ni lenteur excessive».

De son côté, le secrétaire général de l’UDPS, Jacquemin Shabani rappelle que son parti avait dénoncé la publication des résultats partiels de la Ceni parce qu’elle estimait que cette procédure viole la loi et les principes de transparence qui guident tout processus électoral.

Jacquemin Shabani a affirmé que «malgré l’appel lancé à la Ceni par la communauté nationale et internationale pour proclamer les résultats bureau par bureau en se référant aux procès verbaux de vote de chaque bureau, malheureusement nous sommes en train de constater que le pasteur [Ngoy Mulunda] s’entête. Nous sommes convaincus que c’est la vigilance et la pression du peuple congolais qui font face à cette unième tentative de tricherie que nous sommes en train de constater dans le chef du pasteur Ngoy Mulunda».

Erreurs

Pour le candidat à présidentielle François Nicéphore Kakese Malela, le report de la publication des résultats «montre combien d’erreurs il y a eu».

Selon lui, les résultats partiels publiés par la Ceni sont différents de ceux que ses témoins lui ont procuré.

«Pour preuve, je le dis officiellement notre représentant du Nord-Kivu nous avait bien précisé, selon les chiffres de toute la province, qu’on ne pourra pas atteindre 10 000 [voix] mais aujourd’hui nous avons plus de 22 000. Est-ce qu’ils peuvent nous expliquer d’où vient le surplus», a-t-il demandé.

François Nicéphore Kakese ne croit pas que le président de la Ceni publiera «les vrais résultats» ce vendredi. Il estime que ce nouveau report ne sera utile chose que si le président de la Ceni tient compte «de tout ce qui s’est réellement passé dans les urnes».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (58)
FARDC (54)
Beni (37)
Kinshasa (37)
Ceni (32)
Monusco (30)
FCC (27)
Yumbi (26)
élection (26)
Linafoot (24)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Vclub (22)
Mazembe (22)
Caf (22)