Bavures policières à Kinshasa: le général Bisengimana promet de sanctionner les coupables

Le commissaire général de la PNC,  le général Charles Bisengimana le 22/11/2011 à Kinshasa, lors de la présentation de six bataillons de la Légion nationale d’intervention formés par la Monusco. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLe commissaire général de la PNC, le général Charles Bisengimana le 22/11/2011 à Kinshasa, lors de la présentation de six bataillons de la Légion nationale d’intervention formés par la Monusco. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le commissaire général de la PNC, le général Charles Bisengimana le 22/11/2011 à Kinshasa, lors de la présentation de six bataillons de la Légion nationale d’intervention formés par la Monusco. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le commissaire général de la police nationale congolaise (PNC), le général Charles Bisengimana, a affirmé, samedi 10 décembre, que la situation était «totalement maîtrisée» à Kinshasa. Et face aux bavures attribuées à certains policiers, tels  que des tirs à balles réelles et des vols, il a promis de sanctionner les fautifs.

 

«Parmi les éléments de la police, il y a des brebis galeuses (…) Nous avons une liste des gens qui ont commis des bévues et que nous devons sanctionner. D’autres passeront au conseil de guerre», a menacé le général Bisengimana au cours d’un point de presse. 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le commissaire général de la PNC a, par ailleurs, invité la population locale à vaquer librement à ses occupations et les conducteurs de transport en commun à opérer normalement. 

Six personnes, dont deux femmes, ont été tuées par balle samedi 10 décembre à Kinshasa, au lendemain de l’annonce de la victoire de Joseph Kabila à la présidentielle 2011.

Plusieurs cas d’extorsion de biens par la police ont été signalés par la population kinoise. Les témoins ont parlé également d’enlèvements.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner