Plus d’une centaine de Maï-Maï admis au centre de brassage et réintégration Lukusa

Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu'il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP )Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu’il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP )

Un milicien Maï Maï exhibe les armes qu'il a dérobées à Kiwandja. ( Photo : AFP )

Plus de 100 éléments Maï-Maï du groupe Cheka de Butembo,dans le nord Kivu, se sont rendus volontairement aux FARDC à Kisangani mercredi 14 décembre. Ces combattants sont présentement gardés au centre de brassage et de recyclage du camp Lukusa, sur la rive gauche du fleuve Congo en attendant leur transfert sur la rive droite du même fleuve. A terme, ils seront intégrés à l’armée ou à la vie civile selon les cas.

46 combattants sont arrivés le week-end du 10 au 11 décembre et 72 autres ont été accueillis mercredi 14 décembre. Avec eux, 9 dépendants et un enfant de 15 mois.

Selon le commandant de la 9e région militaire, le général de brigade Jean-Claude Kifwa, ces combattants sont au centre de brassage Lukusa en vue d’être enregistrés, avant d’entamer le processus de vérification, d’intégration ou de démobilisation selon les cas. Ils vont ensuite traverser le fleuve Congo pour le centre de brassage.

La section protection de l’enfant de la Monusco/Kisangani a procédé à l’identification des enfants dans le groupe. Cinq de ces combattants pourraient être des mineurs. Ces cas seront vérifiés en collaboration avec la division provinciale des affaires sociales, partenaire de la Monusco dans ce processus, afin de démobiliser les enfants associés aux forces et groupes armés.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner