Ituri : un chef d’antenne de la Ceni jugé pour tricherie

La manutention des bulletins de vote au centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, provenant des élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLa manutention des bulletins de vote au centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, provenant des élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La manutention des bulletins de vote au centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, provenant des élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

En Ituri, le chef d’antenne de la Ceni du territoire de Djugu, Jérôme Dhejo, a été déféré au Tribunal de grande instance de Bunia. Parmi les charges retenues contre lui, l’organisation d’une fraude en faveur de certains candidats à la députation nationale de cette circonscription électorale. Une dizaine de candidats, autant de la majorité présidentielle que de l’opposition, ont porté plainte contre lui vendredi 16 décembre.

Plusieurs griefs sont portés contre le chef d’antenne de la Ceni Djugu, Jerôme Dhejo, affecté à Ango, dans le district du Bas-Uélé. On le soupçonne de tricherie du fait que, selon des témoins, il a acheminé les kits électoraux vers les centres de vote de Jo et Torgese dans des canots rapides appartenant au ministre provincial des travaux publics, lui-même candidat à la députation nationale.

Jerôme Dhejo aurait convoyé les plis électoraux, dont des bulletins de vote, jusqu’au centre de compilation à Nizi, sans la présence de témoins. Selon un des candidats qui porte plainte contre lui, il y a également eu, sous sa responsabilité, des bourrages d’urnes dans une vingtaine de bureaux, qui n’étaient pourtant pas opérationnels le jour de vote, notamment à Laubo, Wazabo et Yedji.

Ce responsable de la Ceni est également accusé d’avoir affecté ses proches et connaissances dans différents bureaux de vote, au lieu d’agents électoraux formés, en vue de faciliter la fraude.

Le procureur près le parquet de l’Ituri affirme être saisi du dossier et attendre l’ouverture d’une enquête par une commission mixte.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner