Sud-Kivu : le personnel médical victime d’agressions à Minembwe

Infirmières de l'hôpital général de Kinshasa, janvier 2011.Infirmières de l’hôpital général de Kinshasa, janvier 2011.

Infirmières de l'hôpital général de Kinshasa, janvier 2011.

Trois attaques ciblant le personnel médical ont été enregistrées en moins de deux semaines dans les hauts plateaux de Minembwe au Sud-Kivu. Le secrétaire comptable de la zone de santé de cette cité, Baguma Bezo, dénonce ces cas d’insécurité et demande à l’armée congolaise de les sécuriser.

Il affirme que dans la nuit de dimanche 18 à lundi 19 décembre, un médecin traitant du centre hospitalier de Minembwe, le Dr. Dieudonné Manenga, a été grièvement blessé à coup de machettes sur la tête par deux hommes armés en uniforme.

« Les deux hommes sont venus dans le domicile du Dr. Manenga et lui ont demandé de l’argent. Celui-ci a refusé. Ils l’ont frappé des coups de machette le blessant à la tête et sont partis sans rien emporter », explique-t-il.

Un autre incident, ajoute Baguma Bezo, s’est produit chez un certain M. Kiza, un autre personnel de santé. Les bandits étaient armés mais en tenue civile. La victime a eu la vie sauve grâce à l’intervention de la population.

Un infirmier, Gustave Ngomezi a été agressé par des personnes « bien identifiées » la semaine du 12 décembre dans une aire de santé comprise dans le tronçon Minembwe et Kitumba, déclare Baguma Bezo.

Il demande à l’armée congolaise de protéger le personnel de santé, car dit-il, ils sont en insécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner