Université de Bunia: une partie du personnel enseignant en grève

Bâtiment admistratif de l'Université de Kinshasa. Photo afriqueredaction.comBâtiment admistratif de l’Université de Kinshasa. Photo afriqueredaction.com

Bâtiment admistratif de l'Université de Kinshasa. Photo afriqueredaction.com

Le mot d’ordre de grève lancé jeudi 22 décembre par l’Association du corps scientifique de l’Université de Bunia (Province Orientale) n’est pas suivi par tous les assistants et chefs des travaux de cette institution. Des sources universitaires affirment que ceux qui ont observé la grève exigent que la prime mensuelle qu’ils perçoivent soit revue à la hausse.

Ces enseignants grévistes accusent notamment le recteur de l’Université de malversation financière, de ne pas accélérer le processus de régularisation de leurs statuts et demandent des meilleurs salaires.

«Nous gagnons, ce n’est pas une honte, 125 dollars américains. D’autres autorités gagnent 20 fois plus. Voilà pourquoi nous sommes un peu indignés», a déclaré le porte-parole des grévistes, le Chef des travaux Lotsima Limo.

Le recteur de l’université de Bunia réfute toutes ces allégations et qualifie l’action des grévistes de «simple mouvement d’agitation».

«Je ne suis pas au courant d’une grève illimitée. Ce sont quelques personnes qui s’agitent» a rétorqué le recteur Patrice Ruhigwa, estimant que les grévistes d’aujourd’hui n’avaient pas offert de meilleures conditions lorsqu’ils dirigeaient l’Université de Bunia.

Certains enseignants de cette université soutiennent la position du recteur.

Parmi eux, l’assistant Lobi wa Lobi qui affirme :

«J’ai seulement appris dans le couloir qu’il y eu une revendication. D’abord pour la rédaction du texte, je n’ai pas été intéressé. On n’est même pas venu auprès de moi, pour que je sois signataire».

Comme lui, d’autres enseignants continuent d’enseigner normalement.

Créée depuis près de 18 ans, l’Université de Bunia, fonctionne en tant qu’institution autonome depuis l’an 2010.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires