Noël-RDC : impossible d’envoyer des vœux par SMS

Téléphone. Radio Okapi/ Ph. John BompengoTéléphone. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Téléphone. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

A l’occasion des fêtes de noël et de nouvel an, les Congolais ont l’habitude de s’envoyer des messages écrits par téléphone grâce au service de messagerie téléphonique communément appelé SMS. Pour cette année 2011, ils ne pourront pas communiquer par ce moyen. Les sociétés de télécommunications ont suspendu ce service depuis le 3 décembre sur décision du gouvernement congolais.

Plusieurs habitants de Kinshasa interrogés s’inquiètent de cette situation. Pour eux, ils dépensent beaucoup d’argent pour faire des vœux à leurs proches, alors qu’ils débourseraient moins par SMS.

«J’ai dépensé 200 unités [2$US] de crédit, mais je n’ai pu appeler que 5 personnes alors que je pouvais envoyer plus de 60 messages aux personnes qui me sont chères », a déclaré un jeune homme, la vingtaine.

Pour sa part, le vice-premier ministre et ministre des Postes, téléphones et télécommunications (PTT), Louis Koyagialo, appelle la population à la patience.

«Cette mesure de suspension n’a pas été prise à la légère. C’était par rapport à une situation bien déterminée [situation sécuritaire post-électorale]. Nous voulons que la situation se serrenise avant de rétablir ce service. C’est pour bientôt», déclare Louis Koyagialo sans préciser la date exacte du rétablissement de ce service.

«Si c’est dans l’intérêt du peuple, je crois qu’il faut prendre son mal en patience», souligne le ministre de l’Intérieur.

Plusieurs ONG et regroupements ont condamné cette mesure et ont qualifié cette décision de violation des droits de l’Homme.

Répondant à ces préoccupations, le ministre des PTT déclare que ces organisations n’ont pas mesuré la gravité des messages anonymes incitant à des haines tribales et ethniques.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

La communication par SMS a été interrompue le 3 décembre sur ordre du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Adolphe Lumanu.  

Lire aussi sur radiookapi.net:

RDC: les opérateurs de téléphonie cellulaire demandent la reprise des SMS

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner