Législatives-RDC : les experts internationaux attendent les orientations de leurs pays, selon la Ceni

Jacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John BompengoJacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Jacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le vice-président de la Ceni a confirmé dimanche 25 décembre les premiers contacts de son institution avec les représentants des pays susceptibles d’appuyer la RDC dans la suite des opérations de compilation des résultats des législatives du 28 novembre dernier. A ce stade, affirme le professeur Jacques Djoli, les experts internationaux n’attendent que les autorisations et orientations de leurs pays.

Jacques Djoli indique que des échanges ont déjà eu lieu entre la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) en vue de définir les termes de référence de cette collaboration, qui sera supervisée par la Monusco.

Le vice-président de la Ceni assure que son institution n’a aucun problème « sur le plan du principe, mais qu’il faut maintenant voir sur le plan technique comment travailler».

Jacques Djoli indique que son institution a, certes, besoin de cet appui, mais qu’elle doit aussi gérer le temps :

« Il faut gérer le temps mais aussi le matériel sensible, notamment les procès verbaux, pour éviter qu’ils soient dénaturés au risque de dénaturer aussi les résultats ».

La Ceni avait suspendu depuis le 21 décembre les opérations de compilation des résultats en attendant l’arrivée des équipes de supervision et d’appui technique internationale, en vue de garantir la transparence et la crédibilité de législatives.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner