Mweka: les chefs traditionnels appellent les LuLua et les Bakuba à la cohabitation pacifique

Des chefs coutumiers le 24/07/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Photo John BompengoDes chefs coutumiers le 24/07/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Photo John Bompengo

Des chefs coutumiers le 24/07/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ Photo John Bompengo

Le chef coutumier des Bashilange et celui des Bakuba ont invité, lundi 26 décembre, les Bakuba et les Lulua à privilégier la cohabitation pacifique et bannir la haine tribale dans le territoire de Mweka, au Kasaï-Oriental. Ils ont fait cet appel, après les actes de xénophobie enregistrés dans le territoire de Mweka au lendemain de la publication des résultats définitifs de la présidentielle du 28 novembre.

Devant la presse, ces autorités traditionnelles ont condamné ces actes ainsi que les discours teintés de xénophobie distillés par certains ressortissants de Mweka contre les non originaires de ce territoire et les personnes des ethnies autres que celle de Bakuba.

«En vérité, il n’y a jamais eu à Mweka, une demande de tous les Bakuba de chasser tous ceux qui ne sont pas Buka. Qu’on ne dise pas que les Bakuba ont chassé de chez eux telle ou telle tribu. Les Bakuba ne se sont jamais réunis pour dire: nous chassons tel de chez nous», a témoigné le chef coutumier des Bakuba, Dieudonné Mbaka.

Il a affirmé que cette histoire de chasse contre les Lulua et des propos discourtois n’engagent pas tous les Bakuba mais seulement leurs auteurs.

«Je demande à mes frères Lulua de ne pas s’en prendre aux Bakuba», a conclu le chef Dieudonné Mbaka, invitant toutes ces communautés à vivre dans la paix.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner