Législatives : les travaux de compilation reprennent avant l’arrivée des experts internationaux

Une vue du centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John BompengoUne vue du centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Une vue du centre de compilation le 2/12/2011 à l’enceinte de la foire internationale de Kinshasa, pour les élections de 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un communiqué rendu public mardi 27 décembre, le bureau de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a confirmé la reprise des travaux de compilation des législatives dans tous les Centres locaux de compilation des résultats (CLCR) de la République démocratique du Congo (RDC). Ce document précise aussi la poursuite de la publication des résultats partiels des centres de compilation ne faisant pas objet de contestations fondées.

Intervenant sur Radio Okapi, le président de la Ceni, le Pasteur Daniel Ngoy Mulunda, a déclaré que cette reprise n’était pas nécessairement conditionnée par la présence de ces experts, même si la mesure suspendant ces opérations était prise dans le but d’attendre leur arrivée.

«Je voudrais préciser que la Ceni n’était pas demanderesse. C’est l’offre qu’on nous a proposée par la communauté internationale et nous l’avions acceptée de bonne foi», souligne Daniel Ngoyi Mulunda.

Le président de la Ceni ajoute que l’arrivée des experts «prend du temps.»

«Il y avait des CLCR qui travaillaient déjà. Après avoir amené certaines corrections, nous nous sommes dit qu’il était temps qu’on puisse reprendre. Les délégations des experts pourront venir dès la fin de ce week-end», explique le Pasteur Daniel Ngoy Mulunda.

Il ajoute que la présence des experts est nécessaire pour lever l’équivoque sur la transparence du travail de son institution.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Kinshasa reprend jeudi

Le secrétaire exécutif de la Ceni/Kinshasa, Jean Paul Ekbondu, renseigne que la compilation dans la capitale ne pourra reprendre que jeudi 29 décembre avec ou sans les experts internationaux.

Jean Paul Ekbondu explique que le communiqué sur la reprise des travaux leur est parvenu en retard, tout en ajoutant que les CLCR de Kinshasa n’étaient qu’au début au moment où la décision de la suspension des opérations a été décidée.

En attendant, c’est un climat de vacances qui continue à régner à la Foire internationale de Kinshasa (Fikin), le site abritant les quatre CLCR de la capitale. Le lieu est sécurisé par les éléments de la Police nationale congolaise (PNC). Toutes les portes sont fermées. Aucun pli électoral n’est visible. Des urnes sont stockées dans un hangar.

Pendant ce temps, les témoins des candidats indépendants, des partis et regroupements politiques ainsi que les observateurs nationaux se comptent par centaines.

Tous sont entrain d’attendre la reprise des travaux dans les CLCR. Aucun d’entre eux, y compris les agents électoraux de la Ceni, n’a accès aux entrepôts où sont gardés les plis électoraux.

La Ceni avait suspendu les travaux de compilation mercredi 21 décembre suite aux nombreux cas de fraudes dénoncés tant par les observateurs, les témoins que les candidats et organisations politiques.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner