Lambert Mende: «RFI laisse passer des messages d’incitation à la haine»

Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

«RFI laisse passer des messages d’incitation à la haine qui appellent les Congolais à s’opposer les uns aux autres par la violence.» C’est ce qu’a déclaré, jeudi 5 janvier, Lambert Mende, ministre de la Communication et des Médias, justifiant la coupure du signal de cette radio française depuis le 31 décembre.

Lambert Mende accuse notamment la RFI d’avoir donné des itinéraires à la population pour contourner les dispositifs de la police lorsque celle-ci interdisait une manifestation «pouvant porter atteinte à la sécurité et à l’ordre public».

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Contactés par Radio Okapi, les responsables de RFI ont préféré ne pas réagir pour le moment promettant de le faire au début de la semaine prochaine.

Par ailleurs, le signal de la Radio communautaire du Katanga (RCK) émettant à Lubumbashi a aussi été coupé ce jeudi pour quarante-cinq jours. La radio aurait diffusé des programmes de RFI.

Le signal de RFI avait aussi été interrompu pendant 15 mois entre juillet 2009 et octobre 2010.

Le gouvernement congolais l’accusait de démoraliser les troupes de l’armée congolaise engagées dans des opérations militaires contre les groupes armés dans l’Est de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner