Bukavu: campagne de sensibilisation contre la profanation des tombes

Palais de justice de Bukavu.Palais de justice de Bukavu.

Palais de justice de Bukavu.

Le “mouvement de lutte contre le massacre des congolais et ses effets ” MLMCE/ BBC- Carrefour” dénonce la profanation d’une fosse commune près de l’Institut d’Ibanda à Bukavu. Dans une lettre  adressée  au procureur de la République lundi 09 janvier, ce mouvement lui demande de dépêcher une équipe sur le lieu ou d’autoriser un enterrement honorable des victimes sur un site que le gouvernement provincial du Sud Kivu pourrait rendre disponible.

L’ONG locale a affirmé que plusieurs fosses communes ont été découvertes  récemment. La dernière est celle qui se trouve près de l’Institut Ibanda, 32 personnes y auraient été enterrées. Les ossements visibles sont déterrés d’une maison en construction et sont jetés. C’est une profanation grave selon Hubert  Bulakali, l’un des  responsables du Mouvement de Lutte Contre le Massacre et ses Effets :

« Nous demandons aux autorités de lotir un  terrain approprié où ces ossements seront enterrés d’une manière honorable. Ainsi, leurs proches pourront se recueillir même si les tombes sont symboliques.»

Le “mouvement de lutte contre le massacre et ses effets” a déjà identifié 24 fosses communes dans différents endroits de la ville de Bukavu. Des fosses communes qui datent de la période allant de 1996 à ce jour et où sont enterrés les victimes des conflits armés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner