RDC: des partis politiques se disputent l'héritage de l’idéologie lumumbiste

Patrice Emery Lumumba, premier Premier ministre de la RDCongo, héros national.Patrice Emery Lumumba, premier Premier ministre de la RDCongo, héros national.

Patrice Emery Lumumba, premier Premier ministre de la RDCongo, héros national.

Depuis la mort de Lumumba le 17 janvier 1961, plusieurs partis politiques affirment véhiculer l’idéologie du 1er Premier ministre congolais, notamment le Palu (Parti lumumbiste unifié) d’Antoine Gizenga et du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP) de Franck Diongo. Qu’est ce qui différencie ces partis se réclamant de idéologie lumumbiste ? Pourquoi ne font-ils pas front commun ?

Pour le secrétaire permanent et porte-parole du Palu, Godefroid Mayobo, ce parti est né de la fusion, «à l’issue d’un congrès et non de la volonté d’un homme», de quatre partis politiques qui avaient gagné les élections en 1960. «Ce qui n’est pas le cas pour les autres partis qui se disent lumumbistes», affirme-t-il.

«La spécificité de l’origine du Palu, son idéologie et son organisation le distinguent des autres partis politiques qui véhiculent la même idéologie», précise Godefroid Mayobo.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

De son coté Frank Diongo, Président national du MLP estime que ceux qui se disent lumumbistes posent des actes contraires à l’idéologie de Lumumba, notamment l’amour de l’argent.

«Les autres frères qui se disent des lumumbistes ont trahi Lumumba pour s’attacher à l’enrichissement, oubliant le combat de la liberté que notre modèle nous a légué», affirme le président du MLP.

Franck Diongo déclare que son parti n’acceptera les autres frères «égarés» que s’ils se détachent de l’amour de l’argent.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le combat pour l’unité

A l’occasion de la commémoration du 51e anniversaire de l’assassinat du 1er Premier ministre congolais, un ancien agent de l’administration publique de la Province Orientale, Joseph Bimba Angambi Litelisemi a déclaré ce mardi 17 janvier à Radio Okapi que Patrice Emery Lumumba était un nationaliste soucieux de l’unité de la République démocratique du Congo (RDC) et de l’indépendance du pays vis-à-vis des colonisateurs.

«Lumumba aimait bien le Congo. Il était un dieu et un libérateur pour le pays», a-t-il affirmé.

«Son combat pour le bien-être du Congo l’a aidé à gagner les élections en 1960 parce qu’il dénonçait les injustices des colons sur les noirs», a-t-il poursuivi, avant d’ajouter que c’est cette lutte qui a aussi occasionné sa mort.

Selon Joseph Bimba, Lumumba s’est engagé dans la vie politique à partir de la grande poste de Kisangani. «Il a été embauché dans la société Brassicole Bralima, mais il a tout de suite rejeté l’offre parce qu’il estimait que cet engagement était une façon pour les blancs d’étouffer sa carrière politique», a-t-il raconté.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Pour commémorer l’anniversaire de la mort du héros national, des cultes d’actions de grâce ont été organisés à travers la RDC, notamment à Kisangani en Province Orientale et à Kinshasa où a eu lieu une cérémonie de dépôt des gerbes de fleurs devant le monument de Lumumba à la place “Echangeur” dans la commune de Limete.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner