Roger Meece préoccupé par l'activisme des groupes armés au Nord-Kivu

 

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa.Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa.

Le chef de la Monusco, Roger Meece à Kinshasa.

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Roger Meece, a réaffirmé, jeudi 19 janvier, l’engagement de la Monusco à renforcer le partenariat avec les FARDC afin de réduire et éliminer les menaces des groupes armés sur les populations civiles.

Il l’a affirmé à Radio Okapi à son arrivée à l’aéroport international de Goma, au Nord-Kivu.

Le patron de la Monusco a indiqué que sa première visite au Nord-Kivu, pour cette année 2012, s’inscrivait dans le cadre des consultations avec les autorités politiques et du renforcement du partenariat avec les FARDC.

Roger Meece a déploré l’insécurité dont souffre la population locale:

«Notre priorité est d’assurer une stabilité durable pour toutes les provinces. Lorsqu’on voit les problèmes d’insécurité et des menaces contre la population civile, c’est une des choses qui nous préoccupe. C’est dans ce sens que nous voulons mieux faire pour arriver à la situation sécuritaire mieux méritée par les populations de toutes les provinces.»

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC qui venait de Bukavu, au Sud-Kivu, s’est dit également préoccupé depuis quelques temps de l’activisme des FDLR et autres groupes armés dans la partie Est de la République.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner