Nord-Kivu : la Snel exige à la Regideso près de 3 000 000 $US pour améliorer sa desserte

Transformateurs de la Snel, septembre 2010.Transformateurs de la Snel, septembre 2010.

Transformateurs de la Snel, septembre 2010.

La Société nationale d’électricité (Snel)/Nord-Kivu exige à la Regidesod’honorer les arriérés de ses factures de consommation qui s’élèvent à 2,7 000 000 $US. Le directeur provincial de la Snel, Léon Muheto, a déclaré dimanche 5 février à Radio Okapi que cet argent pourrait aider son entreprise à améliorer la desserte en électricité dans la province.

«Sa facture mensuelle est de 31 000 $US. Elle [La Regideso] paye à peine 4 000 $US, explique Léon Muheto.

Il réagissait aux allégations de la Régideso qui accusaient la Snel de ne pas lui fournir d’électricité suffisante pour assurer la desserte en eau potable dans plusieurs quartiers de la ville de Goma qui connaissent une pénurie d’eau potable.

«Une chose c’est de dire donner moi de l’énergie, une autre est de payer. La proorité de notre énergie c’est la Regideso, la RVA et la mairie avec l’éclairage public. Les arriérés de 2 millions, on le payera quand», se demande Léon Muheto.

Le directeur provincial dela Regideso, Kizibisha Kabiona, reconnaît cette dette et affirme que les tarifs d’eau ne permettent pas àla Regidesode couvrir ni les factures de la SNEL encore mois le coût de 10 fûts de carburant consommés chaque jour pour faire fonctionner les groupes électrogène de secours.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires