Nord-Kivu : les FARDC reprennent deux carrés miniers de Walikale

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

L’armée régulière congolaise (FARDC) a repris lundi 6 février le contrôle des carrés miniers de Bisié et Omate, dans le territoire de Walikale, au Nord Kivu, à l’issue de combats avec les miliciens Maï-Maï de Cheka. Ces deux localités étaient occupées depuis près d’une année par divers groupes armés nationaux et étrangers.

Deux combattants Maï-Maï ont été capturés lors de ces opérations qui entrent dans le cadre du nettoyage du secteur de Walikale par les FARDC.

Selon un responsable militaire dans la région, les combattants Maï-Maï de Cheka ont à peine résisté à l’assaut lancé par les militaires des FARDC. Ces derniers les poursuivaient encore mercredi 8 février au Nord-est et au Nord-Ouest de ces sites miniers, le long de la rivière Osso, selon la même source.

Le responsable militaire FARDC à Walikale assure toutefois que l’armée régulière va se retirer de ces carrés miniers une fois que la police des mines se sera positionnée dans ces deux localités.

A ce propos, l’administrateur du territoire de Walikale, Dieudonné Tshishiku, demande aux autorités de la police à Goma, de doter la police des mines de moyens conséquents pour assurer efficacement la sécurité des carrés miniers.

Le site minier de Bisié produit essentiellement de la cassitérite. Celui de Omate est une exploitation artisanale de l’or. Plusieurs autres sites miniers de Walikale sont actuellement occupés par des groupes armés, dont les rebelles rwandais des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner