Nord-Kivu: des officiers FARDC formés au respect des droits de l’homme

Le commandement des Forces armées de la RDC (FARDC) à Beni et Lubero a entamé mercredi 8 février une série de formations sur les droits de l’homme destinées aux officiers supérieurs. Selon le porte-parole militaire des opérations Ruwenzori, dans le Nord-Kivu. Le but: élever les FARDC aux standards internationaux sur le respect des droits de l’homme, des droits humanitaires et de la protection de l’enfant et des civils.

Ces formations, organisées en partenariat avec la section de protection de l’enfance de la Monusco/Beni et la cellule de la communication et de la sensibilisation des opérations Amani Leo dans le Grand Nord, visent aussi à renforcer les capacités de ces officiers dans la réinsertion communautaires des enfants issus des groupes armés.

Elles ont débuté au camp militaire Mukakira, dans la cité d’Oicha, à une trentaine de kilomètres au Nord-est de Beni et concernent une cinquantaine d’officiers du 801e régiment des FARDC chargé de traquer et désarmer les rebelles ougandais de l’ADF/Nalu, actifs dans cette zone.

Le Colonel Célestin Ngeleka, porte-parole militaire des opérations Ruwenzori, affirme que cinq régiments FARDC au total suivront ces formations à Beni et Lubero.

Après Mukakira, les instructeurs se rendront à Kantine, situé à une quarantaine de kilomètres au Nord-ouest de Beni pour former les officiers du 807e régiment.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner