Mbandaka: plus de 200 personnes dans la rue après la destruction de leurs maisons

Maisons démolies à Kinshasa (archives)Maisons démolies à Kinshasa (archives)

Maisons démolies à Kinshasa (archives)

Le ministre provincial des Travaux Publics et Infrastructures de l’Equateur, Roger Mwamba, a ordonné la destruction le week-end dernier d’une vingtaine de constructions jugées anarchiques à Mbandaka. Il accuse les propriétaires des maisons détruites, plus de deux cents personnes, d’avoir loti dans la concession de l’Hôpital général référence de Wangata.

Le ministre Roger Mwamba affirme qu’un espace leur a déjà été attribué au quartier Ikengeleke il y a trois ans, mais les victimes de ces destructions ont tous préféré vendre leurs parcelles à des tiers.

De leur côté, les victimes disent avoir été surprises de voir des bulldozers du gouvernement provincial débarquer dans leur quartier pour détruire leurs habitations.

Remontées contre l’opération du gouvernement provincial, ces populations expliquent que leurs maisons se trouvent en dehors du croquis de la concession de la formation hospitalière de Wangata.

Ils affirment, par ailleurs, posséder tous les documents qui leur ont été délivrés par les services compétents de l’Etat.

Ne sachant à quel saint se vouer, ces sans abris se retrouvent dans une situation d’insécurité avec leurs enfants.

Interrogé sur la question, Me Beya de l’ONG Coordination d’assistance juridique aux démunis estime que l’Etat devait au préalable attribuer un terrain à ces gens et les aviser quelques jours avant le lancement de cette opération.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner