Elections provinciales: la Ceni promet de fixer la date après évaluation du processus électoral

Jacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John BompengoJacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Jacques Djoli. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a déclaré, jeudi 23 février, que le bureau de cette institution fixerait la date de la tenue des élections provinciales en RDC «après l’évaluation à mi chemin du processus électoral». Cette évaluation porte sur l’ensemble du processus électoral, depuis la révision du fichier électoral jusqu’à la publication des résultats provisoires des élections législatives nationales.

 

Jacques Djoli a précisé que le bureau de la Ceni va d’abord avoir une évaluation avec ses partenaires privilégiés, citant la Monusco et le projet Ceni-Pace. Ensuite, une autre rencontre similaire est prévue avec les partenaires internationaux et, enfin, avec les partenaires internes tant institutionnels que non institutionnels.

«C’est à l’issue de ces concertations que nous allons rendre compte de ce que nous avons constaté et les perspectives que nous envisageons en ce qui concerne la consolidation du processus démocratique», a poursuivi Jacques Djoli.

A la question de savoir si les élections provinciales pourraient se tenir en 2012 à l’issue de toutes ces évaluations, le vice-président de la Ceni a donné une réponse imprécise:

«Une élection c’est à la fois une opération politique majeure, financière et budgétaire. Il faut donc intégrer tous ces éléments pour pouvoir dégager des perspectives en tenant compte du réalisme mais aussi de l’impératif de la continuation de l’expérience démocratique

Les élections provinciales ne pourront avoir lieu cette année que si les partenaires internationaux de la République démocratique du Congo acceptent d’apporter à temps leur financement. C’est ce qu’avait affirmé, mardi 21 février, le porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende, lors d’une conférence de presse à Kinshasa.

«La Commission électorale nationale indépendante sera dans l’obligation de réadapter son calendrier électoral, si les partenaires extérieurs n’honorent pas leur engagement comme ils l’ont fait pour les législatives et la présidentielle», avait-il averti.

Le vice-président de la Ceni avait déjà avait avancé, le mercredi 1er février, cette idée d’«un calendrier électoral réaménagé pour la suite du processus électoral».  La Ceni espère, avait-t-il poursuivi, ne pas avoir un calendrier trop serré et un mauvais climat politique et disposer de financement sérieux et avoir un minimum de consensus politique.

Le calendrier des élections générales et provinciales 2011-2013, publié par la Ceni le 29 avril 2011, prévoyait la tenue des provinciales le 25 mars 2012.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner