Province Orientale : 79 FARDC blessés de guerre et invalides abandonnés à Kisangani

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Soixante-dix-neuf militaires blessés de guerre et invalides des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) venus de Goma (Nord-Kivu) depuis 2009 se disent abandonnés par les responsables de la 9e région militaire de Kisangani (Province Orientale). Ils expliquent qu’ils vivent  dans des maisons des particuliers et ne perçoivent plus leurs soldes depuis trois mois.

Ceux qui sont internés à l’hôpital pour des soins se plaignent de leurs conditions comme le témoigne l’un des blessés de guerre : 

«Je suis blessé. J’ai perdu mon bras au front de Nord-Kivu. Nous souffrons ici à Kisangani. Les soins ne sont même pas gratuits. Pas de ration alimentaire pour notre survie et le solde nous arrive parfois deux mois après.»

Pour sa part, le commandant de la 9è région militaire, le général de brigade, Jean-Claude Kifwa, affirme que ces militaires ne sont pas à sa charge, les qualifiant des déserteurs et fuyards.

Le général Kifwa les appelle à se faire identifier à l’Etat-major pour une éventuelle prise en charge.

«En tant que commandant de la 9e région militaire je peux m’occuper de tous ceux qui sont en règle. Qu’ils se présentent d’abord à la région sinon on risque de prendre les bandits », souligne-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner