CPI: l’avocat principal de Jean-Pierre Bemba est mort

Jean-Pierre Bemba, président du MLC, à la Haye. Photo afrik-online.comJean-Pierre Bemba, président du MLC, à la Haye. Photo afrik-online.com

Jean-Pierre Bemba, président du MLC, à la Haye. Photo afrik-online.com

Maître  Nkwebe Liriss, le principal avocat de Jean Pierre Bemba à la Cour pénale internationale (CPI) est décédé, dimanche 26 février à Kinshasa, à l’âge de 59 ans de suites d’une longue maladie. Cependant son décès ne préjudiciera pas la défense de son client, a affirmé un de ses collaborateurs,  Maître Aimé Kilolo. 

Nkwebe Liriss était d’un grand apport dans le dossier du sénateur Jean-Pierre Bemba à la CPI compte tenu de son expérience, a reconnu Aimé Kilolo, avant de poursuivre: 

«Même s’il n’est plus là aujourd’hui avec nous, son apport au dossier demeure. De ce point de vue, son départ ne va pas compromettre le bon déroulement du procès. Il s’était déjà préparé finalement à ne plus pouvoir  poursuivre activement son intervention.»  

Nkwebe Liriss était le coordonnateur du collectif des avocats du sénateur Bemba. Il était un grand avocat qui avait beaucoup de relations politiques non négligeables, selon son confrère Kikolo. 

«C’est lui qui avait le contact facile avec les interlocuteurs africains de la défense du sénateur Jean-Pierre Bemba. C’est lui qui aussi suscité un certain de témoins [à décharge] que nous allons appeler à la barre», a-t-il décalré.                                                                           

Dans un communiqué, la CPI exprime sa tristesse suite au décès de Me Nkwebe Liriss Elle note que ce décès est une énorme perte pour la Cour. Tout en regrettant ses contributions, «le Greffe de la Cour continuera à apporter tout soutien nécessaire à l’équipe de défense, dont il était le conseil principal, afin de garantir à Jean-Pierre Bemba une représentation légale de haut niveau », a déclaré Madame le Greffier de la CPI, Silvana Arbia.

Le  procès du sénateur congolais et président du Mouvement  pour  la  libération du Congo (MLC) a été ouvert le 22  novembre 2010. Jean-Pierre Bemba est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre pour les meurtres, viols et pillages qu’auraient commis ses  soldats du MLC entre octobre 2002 et mars 2003 en Centrafrique.  

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner