Identification biométrique : environ 65 000 fonctionnaires validés au Katanga

Une vue du batiment de la fonction publiqueUne vue du batiment de la fonction publique

Une vue du batiment de la fonction publique

Soixante-quatre mille huit cent soixante-deux agents ont été validés comme fonctionnaires de l’Etat sous statut avec numéro matricule au Katanga. Ces chiffres ont été publiés mardi 28 février par la Banque mondiale à Lubumbashi, après l’opération d’identification biométrique des agents des secteurs décentralisés. Plus de septante mille ont été recensés au départ.

L’opération de l’identification biométrique vise à reformer les services de l’Etat dans le cadre du projet de la Banque mondiale dans son programme de renforcement des capacités en bonne gouvernance.

Cinq services ont été ciblés pour cette étape-pilote. Il s’agit de :

  • La division de l’Agriculture, pêche et élevage
  • Le Développement rural
  • L’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP)
  • La division de l’intérieur
  • La santé publique.

L’EPSP vient en tête avec 49 071 agents, suivi de la santé publique avec 11 515. Selon la Banque mondiale, ces chiffres se justifient par le fait que ces divisions comptent en leur sein un grand nombre d’agents dits “nouvelles unités”.

Les partenaires à cette opération estiment que cette opération d’identification biométrique devrait entrainer l’augmentation de la masse salariale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner