RDC: Jed et FFJ demandent la suppression du ministère de la Communication

Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de Jed. Radio Okapi/ Ph. John BompengoTshivis Tshivuadi, secrétaire général de Jed. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de Jed. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Journaliste en danger (Jed) et Freedom for journaliste (FFJ) demandent au Chef de l’Etat Joseph Kabila la suppression du ministère de la Communication et des Médias. Dans leurs communiqués, les deux ONG de défense des droits des journalistes affirment avoir écrit au Président de la République depuis le 9 mars dernier pour ce faire. 

Jed et FFJ recommandent à Joseph Kabila de ne plus reprendre ce ministère dans la nomenclature des ministères du prochain gouvernement. Ce ministère empiète, selon elles, sur les prérogatives du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC). 

Jed et FFJ se basent sur la loi du 22 juin 1996, fixant les modalités de l’exercice de la liberté de la presse en RDC. Selon cette loi, la compétence dévolue à la structure légale chargée de la régulation  des médias publics était assumée par le ministère de l’Information, avant la création de l’organe de régulation. 

Pour ces ONG, l’institution du CSAC doté des pouvoirs de régulation des médias, ne s’accommode plus de l’existence d’un quelconque ministère ayant en charge les médias.  

Conformément à l’ordonnance fixant les attributions de chaque ministère, celui de la Communication et des Médias est chargé de la gestion de l’image du gouvernement et de la réglementation des structures médiatiques (le contenant). Tandis que le CSAC contrôle le contenu des médias.

Mais les ONG relèvent que le ministère de la Communication et des Médias empiète sur les prérogatives de cet organe. Elles affirment avoir constaté plusieurs atteintes à la liberté de la presse et des interférences délibérées notamment de ce ministère dans le travail de la presse. Cette situation réduit, d’après les mêmes sources, la marge des manœuvres du CSAC dans ses prérogatives.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner