Sud-Kivu: les FDLR blessent 2 personnes à Chifuko

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.esUn milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

Un milicien FDLR. Photo tlaxcala.es

Huit hommes armés assimilés aux rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont blessé par balle deux personnes et violé sept femmes au village de Chifuko (Sud-Kivu) avant de le piller et de l’incendier, dans la nuit de mardi à mercredi 14 mars.

Ces rebelles rwandais ont de nouveau fait irruption la nuit suivante dans le village de Kamakombe près de Kavumu en territoire de Kabare où ils ont pris en otage six personnes et emporté plusieurs biens.

Des sources de la société civile de Kabare indiquent que les otages sont été libérés. Ils ont regagné leur village mercredi dernier.

Les FARDC basées à Lwizi, environ 3 kilomètres de là n’ont pas pu intervenir et la population est en déplacement vers Ihembe, le chef lieu de la chefferie de Nindja, affirme la société civile de Kabare.

 

Selon le commandant du 101è régiment des FARDC, ces assaillants étaient poursuivis, pourchassés et repoussés vers le parc de Kahuzi Biega.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner