L’Onu-Habitat appelle le gouvernement à accélérer la réforme agraire en Ituri

Carte du district de l'Ituri en Province Orientale.Carte du district de l’Ituri en Province Orientale.

Carte du district de l'Ituri en Province Orientale.

Le coordonnateur de l’Onu-Habitat/Bunia, José Mokondo, a invité samedi 17 mars, le gouvernement de la RDC à procéder à la réforme agraire pour éviter la résurgence des conflits fonciers dans les territoires de Djugu, Mahagi et Irumu (Province Orientale).

«Le conflit foncier est l’élément déclencheur, à tout moment, de la guerre en Ituri. Tout est parti d’un conflit foncier d’une concession. C’est encore les mêmes conflits fonciers légions et multiples  que nous sommes entrain d’enregistrer et de documenter à ce jour», a-t-il expliqué.

Il a indiqué que l’Onu-Habitat dénombre plus ou moins deux cents concessions contrôlées par une communauté dans le territoire de Djugu.

C’est ce qui pousse, selon l’Onu-Habitat, certaines communautés à la révolte, à l’envahissement, au déguerpissement des concessions qui ne sont pas mises en valeur.

«Il faut revisiter toutes ces concessions à problème en Ituri», a conseillé José Mokondo qui s’interroge si toutes ces concessions sont conformes à la loi ou si elles ont des titres fiables.

José Mokondo a fait cette recommandation après que des conflits fonciers entre deux communautés aient entrainé, la semaine dernière, la perte d’une quarantaine de maisons qui ont été incendiées dans les collectivités de Walendu Pitsi et Walendu Djatsi, en territoire de Djugu, et  dans la collectivité  des Angal, en territoire de Mahagi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner