Le gouvernement burundais accuse les rebelles FNL de trouver refuge en RDC

Bujumbura éprouve des difficultés pour traquer les rebelles burundais des Forces nationale de libération (FNL) qui, à chaque assaut des forces loyalistes, trouvent refuge en RDC.

Le chef de cabinet du président burundais en charge des questions militaires, le général Evariste Ndishimiye l’a dit, samedi 24 mars, à un envoyé spécial de la Radio Okapi à Bujunbura, capitale du Burundi où se préparent les festivités du cinquantenaire du pays.

«Il n’y a pas de problème à la frontière entre le Burundi et la RDC, mais la configuration géographique de la forêt de Rukoko, en partie congolaise, ne facilite pas l’armée burundaise dans la traque contre les combattants des FNL», s’est plaint cet officier burundais.

Il regrette que ces rebelles de la FNL trouvent de l’espace pour se cacher sur le territoire congolais.

Le général Evariste Ndishimiye a demandé au gouvernement congolais de renforcer le contrôle à la frontière pour ne pas servir de bases arrière à ces rebelles.

«C’est pourquoi, les Burundais qui se sont marginalisés vont en RDC pour vivre en tranquillité et là ils savent où passer pour qu’ils passent inaperçus », a-t-il expliqué.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner