RDC : les 100 premiers jours du deuxième mandat de Joseph Kabila

Joseph Kabila lors de son discours d’investiture le 20/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ John BompengoJoseph Kabila lors de son discours d’investiture le 20/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ John Bompengo

Joseph Kabila lors de son discours d’investiture le 20/12/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ John Bompengo

Joseph Kabila totalise, ce vendredi 30 mars, cent jours depuis qu’il a été investi président de la République Démocratique du Congo. Depuis son entrée en fonction, le 20 décembre 2011, il a nommé un gouvernement intérimaire, chargé d’expédier les affaires courantes et dirigé par Louis Koyagialo, après la démission d’Adolphe Muzito, élu député. Le chef de l’Etat a aussi désigné un informateur, Charles Mwando Nsimba, pour identifier une coalition majoritaire à l’Assemblée nationale en vue de la formation du nouveau gouvernement.

L’informateur a remis à Joseph Kabila les conclusions de son rapport sur les consultations avec les partis politiques, mardi 27 mars.

Lors d’une conférence de presse tenue le lendemain, Charles Mwando Nsimba avait déclaré qu’il ne peut pas être envisageable que le  Premier ministre soit issu de l’opposition, ajoutant que la Majorité présidentielle, plate-forme politique proche du chef de l’Etat, ainsi que ses alliés se disent capables de gouverner seuls.

L’Assemblée nationale qui doit investir le nouveau gouvernement n’a pas encore de bureau définitif. Une fois mis en place, celui-ci devra aussi rapidement voter le budget 2012. Les élus de la dernière législature ne l’avaient pas fait lors de la session d’octobre, comme prévu par la constitution.

Les cent premiers jours du deuxième mandat de Joseph Kabila sont donc difficilement évaluables tant le gouvernement, qui doit mettre en place son programme, n’est pas encore formé. L’Assemblée nationale qui doit légiférer n’a pas encore son bureau définitif.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner