Nord-Kivu: le calme revient après un mouvement d' "agitation" des militaires

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

« Il n’y a aucun problème entre les militaires ex-CNDP et leurs autres frères de l’armée. Il y a eu des agitations mais nous contrôlons la situation. On la gère comme il se doit », a assuré mardi 3 avril le porte-parole de l’opération « Amani Leo», le colonel Sylvain Ekenge sans préciser les causes de ces agitations. Selon lui, il n’y a plus de problèmes à l’heure actuelle et la situation est redevenue normale.

Une panique générale s’était emparée, lundi 2 avril, des habitants de Rutshuru dans le Nord-Kivu. Ils redoutaient une dissidence au sein du 804è régiment des Forces armées de la RDC.

Le Colonel Sylvain Ekenge reconnait que des militaires ont abandonné leurs régiments sans en donner les raisons. Mais il souligne que la situation est sous contrôle des FARDC.

« Je ne dis pas que la population s’est alarmée pour rien. Quand on voit les militaires se déplacer, la population doit avoir peur. Mais il n’y a rien qui va se passer, tout est sous contrôle. Nous avons fait l’intégration et nous sommes FARDC. C’est lui qui veut nous diviser, c’est son problème », a-t-il affirmé.

Pour rappel, dans la nuit de dimanche 1er à lundi 2 avril lorsque des militaires de l’ex-rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) ont quitté leur position à Rubare, à 12 km au Sud du chef lieu du territoire de Rutshuru pour se diriger au Sud vers la localité de Katale.

Dans la matinée de lundi, d’autres militaires des FARDC avaient laissé l’Etat-major du 804è régiment, à Nyongera près de Kiwanja entres les mains des militaires ex-CNDP. Ces mouvements des militaires avaient créé la panique au sein de la population.

Des sources proches des FARDC à Rutshuru avaient déclaré que les militaires ex-CNDP du 804è régiment auraient répondu à un mot d’ordre venu de Masisi où des militaires proches du général Bosco Ntaganda ont aussi abandonné leurs positions pour se retirer vers Kitshanga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner