Katanga: ouverture de la session ordinaire de l’Assemblée provinciale, les attentes de la population

Une vue du centre ville de LubumbashiUne vue du centre ville de Lubumbashi

Une vue du centre ville de Lubumbashi

La session ordinaire de l’Assemblée provinciale du Katanga a été ouverte ce lundi 16 avril à Lubumbashi, chef-lieu de la province. A l’occasion de cette ouverture, Radio Okapi a interrogé quelques habitants de Lubumbashi sur ce qu’ils pensent être les priorités de cette session de mars.

Certains d’entre eux veulent que les députés se penchent sur des questions portant sur l’amélioration de leurs conditions de vies.

Un Lushois a dit souhaiter voir les députés provinciaux répondre à certaines questions notamment celles liées au licenciement massif, en 2011, notamment à la Direction générale des douanes et accises (DGDA) et à l’Office congolais de contrôle (OCC).

Des sources concordantes affirment que les agents qui se disent victimes de licenciements abusifs ont déposé leur mémorandum au bureau de l’Assemblée provinciale du Katanga. Selon eux, ils attendent toujours une suite.

D’autres personnes interrogées ont invité l’organe législatif de la province à voter un édit pour mettre fin aux multiples tracasseries notamment celle de la police de circulation routière.

«Que les amendes à payer à la police de circulation routière soient directement versées dans une banque plutôt que chez un policier qui peut les empocher par la suite», ont dit des conducteurs de véhicules de transport en commun.

Il y a une autre frange de la population de Lubumbashi qui accuse le contrôle parlementaire de manquer d’objectivité.

A ce sujet, un député provincial du Katanga qui balaye du revers de la main cette accusation précise que : «il ne faut pas confondre un contrôle parlementaire à un acharnement».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner