Walikale : 9 militaires tués dans une embuscade tendue par des Maï-Maï Cheka

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Neuf militaires ont été tués dimanche 22 avril dans une embuscade tendue par des miliciens Maï-Maï dans la région de Bunyampuli, à Walikale, dans le Nord-Kivu. Parmi eux, les colonels Chuma et Pili Pili, respectivement commandants du 4e secteur et du 803e régiment des FARDC. Six soldats ont aussi été blessés dans cette embuscade.

Selon les autorités des Forces armées congolaises (FARDC), ces militaires étaient en mission dans la région de Mpofi-Kibua, où le groupe Mai-Maï du chef rebelle Cheka et leurs alliés de l’ex-CNDP et des « Guides » sèment la terreur.

Le colonel Sylvain Ekenge, porte-parole militaire au Nord et Sud-Kivu, a rendu hommage à des «vaillants officiers de valeur des FARDC» qui sont morts «l’arme à la main».

« Ils ont reçu mission d’aller ouvrir l’axe Mpofi-Kibua, qui était occupé par des Maï-Maï Cheka et leurs alliés, et ils ont fait merveilleusement leur travail : ils ont ouvert l’axe et chassé les inciviques jusqu’à Kimua », a-t-il expliqué, déplorant la mort de ces hommes.

La semaine dernière, douze autres militaires FARDC avaient été tués dans une autre embuscade tendue par les hommes de Cheka dans Walikale. Les responsables militaires avaient promis une riposte contre ces rebelles.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner