Nord-Kivu: après la mutation des troupes à Kananga, le 806è régiment des FARDC peine à se déployer à Bashali Mokoto

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Les militaires du 806è régiment venus en remplacement des unités FARDC mutées à Kananga (Kasaï-Occidental), peinent depuis une semaine à se déployer dans le groupement Bashali Mokoto, en territoire de Masisi (Nord-Kivu) à cause de déserteurs de la 8è région militaire qui tentent d’occuper le terrain.

Un notable de la région affirme que les militaires du 806è régiment des FARDC se sont déployées sur un rayon de 10 km à partir de la localité de Mwesso jusqu’à Muhongozi. Ces localités sont situées à environ 100 km à l’Ouest de Goma.

Ces militaires mutins occupent notamment les localités de Kabati, Kirolirwe, Muhongozi et Kitshanga qui, selon des sources dans la région, continuent depuis cette semaine à renforcer certaines de leurs positions avec d’autres mutins venus de Ngungu, au Sud-Est de Masisi-Centre.

La situation devient préoccupante, affirme un notable de la place qui craint les affrontements entre les FARDC et les déserteurs.

D’autres positions laissées par les militaires de 811è régiment, à Pinga et Kashuga sont occupés par les miliciens de l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) et les rebelles des Force démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Cette situation occasionne, depuis le début de semaine, le déplacement des populations du groupement Bashali Mokoto vers saké et Goma, précisent plusieurs sources dans la région.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner