Nord-Kivu: les mutins proches de Bosco Ntaganda assiègent Karuba

Les FARDC en patrouille dans l’Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Les soldats mutins proches du général des Forces armées de la RDC, Bosco Ntaganda, contrôlent depuis ce lundi 30 avril à l’aube plusieurs localités du territoire de Masisi dont Karuba située à 37 km au Nord-Ouest de Goma sur la route de Mushaki (Nord-Kivu) et empêchent les habitants de Karuba de quitter cette localité, affirme un notable de la région. D’autres sources jointes sur place indiquent que les mutins empêchent les habitants de la localité de Karuba de sortir de leurs maisons.

A Saké, à seulement 10 km de Karuba et une vingtaine de Goma, chef-lieu de la province, la situation n’est pas meilleure. Des sources locales indiquent que les rebelles seraient en train d’y avancer.

Les mutins ont établi leurs états-majors à Kingi et Kibati, sur la route de Kitshanga, à plus ou moins 10 km de Saké.

Conséquence : les habitants de cette localité commencent à vider les lieux et trouver refuge dans la localité de Mubambiro, à 2 km de Saké. D’autres déplacés vont s’installer à Goma.

Une femme parmi ces déplacés a lancé ce cri d’alarme:

«Je suis très fatiguée, je viens de Sake. Là, mes enfants sont perdus. Aidez-moi à retrouver mes enfants. Ici à Goma, personne ne me connais. Que les autorités trouvent une solution.» 

Un autre père de famille a affirmé avoir tout perdu: 

«Nous avons laissé nos maisons sans rien arranger. On ne pouvait même pas fermer les portes à cause de la peur et des armes lourdes. Nous sonnes venus sans rien.»

Depuis le samedi 28 avril, des centaines d’autres déplacés venus de Masisi traversent la frontière congolaise dite «Grande Barrière» pour trouver refuge à Gisenyi, au Rwanda.

Les mutins contrôlent les localités de:

  • Muheto
  • Mushaki
  • Buku
  • Kitshanga
  • Bwiza
  • Nyamitaba
  • Kirolirwe
  • Kabati
  • Mukambi
  • Murambi
  • Misumbala
  • Luhunga
  • Mwesso

Dans le territoire de Walikale, toujours dans la province du Nord-Kivu, le chef milicien Cheka et ses alliés occupent, depuis le week-end dernier, les localités de Luvungi, Bunyampuli et Mpofi sur l’axe Walikale-Masisi, selon des sources locales.

Les casques bleus de la Monusco ont mis en place des brigades mobiles pour assurer la sécurité des civils dans ces localités sous contrôle des rebelles.

De son côté, le porte-parole des Forces armées de la RDC (FARDC) au Nord et Sud-Kivu, Sylvain Ekenge, affirme que la situation est sous contrôle.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (100)
RDC (87)
Ceni (83)
Elections (76)
élection (53)
FARDC (42)
Beni (42)
Monusco (39)
ADF (27)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (22)
Léopards (21)