Nord-Kivu: des hommes armés attaquent la base des FARDC à Ngora

Des hommes armés, qu’on croit appartenir à la coalition CNDP et Maï-Maï Cheka, ont attaqué une base du 803ème Régiment des FARDC à Ngora, selon plusieurs sources à Walikale-centre. Cette attaque est intervenue, tard dans la nuit de mardi à ce mercredi 2 mai, dans cette localité située à une dizaine de km au sud de Walikale-centre, sur l’axe Walikale-Goma.

Le bilan de cette attaque n’est pas encore connu et il est difficile de savoir exactement qui contrôle Ngora. La circulation routière est coupée sur plusieurs axes de ce territoire du Nord-Kivu.

La population de Walikale-centre, prise de panique, a fui dans toutes les directions, ont indiqué des sources locales. Cette information a été confirmée par l’administration locale, soulignant que la cité de «Walikale se vide progressivement de ses habitants».

La société civile locale a fait aussi état des milliers de personnes sont en déplacement. Les unes ont pris la direction de Bukavu et se sont installées à Itebero, à 36 km de Walikale, tandis que d’autres ont pris l’axe Lubutu-Kisangani.

La même source dit craindre surtout des cas des maladies liées aux intempéries et au manque d’assistance en vivres.

Dans la même province, deux personnes ont été tuées et trois autres grièvement blessées lundi 30 avril dans la soirée lors des attaques du camp militaire des Forces armées de la RDC de Kasalo par des éléments de Maï-Maï Pareco à Kirumba, une cité située à 26 kilomètres au nord de Kanyabayonga.

Parmi les victimes, une femme et son enfant, ont été tuées par des bombes lancées par des insurgés lorsqu’ils fuyaient les représailles des FARDC, ont précisé des sources militaires.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner