Katanga: un chauffeur mort calciné dans un accident de circulation

Accident de circution (archives).

Un chauffeur est mort calciné samedi 16 juin des suites d’un accident de circulation sur l’axe Lubumbashi-Likasi (Katanga) où deux camions dont l’un transportait du souffre et l’autre de l’acide sulfurique sont entrés en collision.

Des sources sur place affirment que cet accident a provoqué un incendie qui, par la suite, a consumé plusieurs camions qui étaient proches du lieu du drame.

Pour sa part, le ministre provincial du Katanga de Transports, Laurent Kahozi, qui revient du lieu de l’accident indique qu’il n’y a pas de mort d’homme.

«Je suis allé sur le lieu. Je n’ai pas bien compris exactement ce qui s’est passé. Mais j’ai pu noter qu’il s’agit de deux camions transportant l’un de l’acide l’autre du soufre qui sont entrés en collusion. Et il s’en est suivi un incendie. Et aux nouvelles que j’ai prises auprès des témoins que j’ai trouvés sur place, il paraît que le soufre et l’acide ont coulé. Le feu s’est propagé à travers la petite brousse qui longe la route jusqu’à enflammer les deux autres camions. Nous dénombrons cinq camions qui sont complètement calcinés. Il n’ya pas eu de mort. Il y a des fils très longs qui atteignaient pratiquement 2 km de part et d’autre du lieu de l’incendie», a rassuré le ministre provincial.

Il a rassuré que le gouvernement provincial du Katanga a dépêché sur place trois camions anti incendies pour dégager la chaussée qui était bloquée.

Signalons que cet accident porte à trois les cas des accidents survenus sur l’axe Lubumbashi-Likasi en l’espace de quelques jours.

On rappelle que Jeudi 14 juin dernier, près de vingt personnes étaient mortes et plusieurs autres blessées dans un accident de circulation sur le même axe routier. Des témoins sur place indiquaient qu’un camion de marque Fuso qui venait de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) en direction de Lubumbashi avait perdu un pneu avant de faire deux tonneaux.

La police de circulation routière avait accusé le chauffeur de ce camion d’excès de vitesse.

Un témoin raconte qu’à 37 kilomètres de Lubumbashi, un pneu du camion qui transportait trente-six passagers et des marchandises a éclaté.

Le véhicule avait ensuite basculé sur le bas-côté de la route avant de percuter un arbre et de faire deux tonneaux.

Ce sont des habitants des villages bordant la route qui avaient extrait les corps des victimes et conduit les premiers blessés dans les hôpitaux de Lubumbashi.

Alerté, le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi avait juste dépêché sur place des ambulances, pour transporter les blessés, et des corbillards, pour récupérer les corps.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner