RDC : Le pays paiera 95 000 USD sur les 12 millions exigés par la Guinée

Professeur Tshibangu Kalala. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Cour internationale de justice a condamné l’Etat congolais à payer 95 000 dollars américains à l’homme d’affaire guinéen Amadou Sadou Diallo à titre des dommages et intérêts. Le verdict de l’affaire qui opposait la RDC à la Guinée Conakry depuis 2010, est tombé le mardi 19 juin 2012. La RDC a été reconnu coupable de tortures, détention et expulsion illégales ainsi que pour créances non payées d’Amadou Sadou Diallo, sujet guinéen.Le gouvernement congolais a jusqu’au 30 août prochain pour indemniser la Guinée.

L’avocat de l’Etat congolais dans cette affaire, Me Tshibangu Kalala, estime que la cour a tranché pour un montant raisonnable :

« La Guinée demandait 12 000 000 de dollar américains. Nous avions contesté ce montant, estimant qu’il n’était pas justifié. La cour a tranché et nous en sommes satisfait », a déclaré Tshibangu Kalala joint depuis La Haye.

Il a cependant insisté sur la nécessité pour le Gouvernement de payer les 95 000 USD demandés dans les délais impartis. Au cas contraire, il y aura un intérêt de 6% par an.

Me Tshibangu Kalala explique qu’au début de l’affaire, la cour avait demandé aux états de négocier entre eux afin de trouver une solution à l’amiable. « Il n’y a pas eu de négociation entre les deux pays.  Finalement, la cour a demandé au Etats de revenir devant elle », rappelle-t-il.

Les faits pour les quels la RDC a été condamné remontent aux années 94, 95 à 96 sous le régime du président Mobutu. L’homme d’affaire guinéen Amadou Sadou Diallo plus connu sus le nom de  « Diallo Cravate » gérait des sociétés à Kinshasa notamment « Afrique Container Zaïre ». Le gouvernement l’avait expulsé du pays pour corruption, après résiliation de nombreux contrats qu’il avait signés avec plusieurs sociétés zaïroises. S’étant estimé ruiné, il avait traîné la RDC en justice à La Haye pour tortures, détention et expulsion illégales ainsi que pour créances non payées.

La cour avait dit que la RDC n’avait pas respecté le droit international et même les lois congolaises en la matière. Avec cette condamnation, l’affaire est définitivement close.

Lire aussi sur radiookapi.net :

La Cour internationale de justice (CIJ) juge recevable la plainte de la Guinée contre la RDC

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner