Sud-Kivu: les FARDC tuent 12 miliciens Maï-Maï à Uvira

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont tué douze miliciens Maï-Maï au cours des combats qui les a opposés du samedi 16 au mardi 19 juin dans les localités de Lusololo, Kirungu et Kitundu, en territoire d’Uvira (Sud-Kivu), a affirmé le lieutenant-colonel Mamadou Ndala, commandant du 42è bataillon des FARDC pendant cette offensive. Deux militaires congolais ont été blessés par balle.

A en croire le colonel Mamadou Ndala, les militaires ont mis les miliciens en débandade et incendié leur camp après cette attaque, lancée sur ordre de l’Etat-major sur trois fronts : Lusololo, Kirungu et Kitundu.

Ils ont également libéré un militaire du 42e bataillon enlevé par des inconnus depuis le 12 juin dans le même territoire.

Des sources sur place indiquent que l’offensive de l’armée régulière est intervenue après l’attaque des miliciens Maï-Maï contre des militaires congolais commis à la garde de la résidence du chef de l’Etat à Kabimba.

Selon des responsables des FARDC, plusieurs indices démontrent que ces miliciens Maï-Maï opéraient avec les rebelles burundais des Forces nationales de libération (FNL) en provenance des moyens plateaux.

Le 42e bataillon spécial vient de plier bagage après une mission de deux mois à Uvira.

Cette unité spéciale des FARDC est pour l’instant déployée à Bunyakiri, à la frontière avec le Nord-Kivu sous le commandement du colonel David Rugahi Sengabo.

Lire aussi sur RadioOkapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner