Nord-Kivu : la Monusco annonce la création des zones spécifiques pour la protection des civils

Des déplacés fuyant la cité de Rutshuru-centre après sa chute entre les mains des rebelles du M23, le 8 Juillet 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco) assure que des zones spécifiques sont créées dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu pour protéger les populations civiles contre les attaques des groupes armés. Son porte-parole militaire, le lieutenant-colonel Félix Basse a annoncé, mercredi 11 juillet à Kinshasa, que des bases opérationnelles sont déployées aux alentours des agglomérations importantes du territoire pour la sécurité des populations civiles.

« Nous avons déployé des bases opérationnelles non loin de grandes agglomérations où nous avons des concentrations des populations et nous empêchons toute activité de groupes armés allant dans le sens de susciter un quelconque effet négatif dans le chef des populations civiles ».

Ecouter et télécharger gratuitement le son de Félix Basse.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Au cours de la conférence de presse tenue mardi 10 juillet à Kinshasa, le patron de la Monusco, Roger Meece a aussi réitéré l’engagement des casques bleus dans la protection des civils dans les grandes agglomérations de la province du Nord-Kivu.

« Nous prenons toutes les dispositions avec les FARDC contre toute menace sur des populations civiles. Des blindés seront déployés pour empêcher la progression des rebelles vers Goma et d’autres villes», a indiqué Roger Meece.

Lors de la décision de la prorogation du mandat de la Monusco jusqu’au 30 juin 2013, le conseil de sécurité des Nations unies a demandé à sa mission en RDC de protéger prioritairement les civils et de maintenir une force de réserve capable de se redéployer rapidement dans le pays.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner